L’aromathérapie

L'aromatherapie utilise les odeurs pour experimenter d'autres emotions, dans mon travail j'utilise les huiles essentielles à des fin de soutiens du changement. A cause peut-être de son préfixe « aroma », une perception courante veut que l'aromathérapie se résume à diffuser d'agréables odeurs juste pour le plaisir... Or le suffixe « thérapie » indique bien qu'il s'agit d'une approche de soin assez complexe, dont les essences aromatiques des plantes constituent la base. L'appellation qui est devenue d'usage courant pour parler des essences aromatiques est « huiles essentielles ».

On lui prête aussi une action bienfaisante sur le plan psychologique et pour contrer l’anxiété.

En 2000, une revue systématique, incluant 6 études cliniques aléatoires, concluait que l’aromathérapie semblait avoir un effet bénéfique sur la réduction à court terme de l’anxiété. Depuis, d’autres études cliniques aléatoires ont évalué l’efficacité de l’aromathérapie pour diminuer l’anxiété et améliorer l’humeur de personnes hospitalisées ou devant subir un stress important.

Potentiellement toxiques
(Peu être nocif aux femmes enceintes et aux enfants)

Il ne faut pas mélanger, pour une même plante, les propriétés de son huile essentielle et celles des feuilles ou des fleurs prises en décoction, par exemple. Ni confondre huiles essentielles, essences culinaires et parfums. Les huiles essentielles sont très concentrées en éléments chimiques actifs et peuvent présenter certains dangers. Plusieurs composés sont irritants ou allergènes pour la peau et les muqueuses. D'autres peuvent être toxiques à forte dose ou sur une longue période.